Liens commerciaux

Partenaires
Menu Principal

Publicité

Dernieres News

Choisir vos raquettes




Choisir vos raquettes pour cet hiver, ça n’a l’air de rien mais pourtant de ce choix va en partie dépendre le plaisir que vous éprouverez en randonnée. Une raquette adaptée à votre terrain de pratique vous facilitera bien les choses.

Pour choisir votre raquette, vous devez connaitre le type de terrain sur lequel vous allez pratiquer principalement.

Pour un terrain faiblement incliné , il n’y aura pas de contraintes particulières. Un tamis large pourra être intéressant si vous pratiquez dans de fortes hauteurs de poudreuse.

Pour un terrain incliné, donc technique, privilégiez une raquette à tamis plus étroit et choisissez un modèle doté de bonnes cales de montées et de pointes avant. Un modèle technique pourra de toute manière être utilisé en terrain facile, la seule limitation étant en forte poudreuse ou un tamis étroit est un peu juste coté portance. Mais votre technique compensera !

Description des éléments constituants une raquette :

Très important, le tamis. C’est lui qui va créer la portance de la raquette et donc vous empêcher de vous enfoncer. Il se choisi en fonction du terrain, bien entendu, mais également en fonction du gabarit de l’utilisateur. Plus le tamis est grand, plus la portance est bonne mais l’encombrement est augmenté. Pensez à écarter un peu les pieds ! Ce tamis est également équipé de pointes (crampons) afin de mieux accrocher sur neige dure voire glacé.

La fixation. Plusieurs types de fixations :

  • La crémaillère permet au pied de faire corps avec la raquette. En contre partie elle est un peu lourde.
  • La boucle rapide est plus simple à utiliser mais plus délicate à régler.
  • Les fixation rapide (Step In) : c’est à mon avis un système idéal mais il nécessite des chaussures adaptées.

La semelle. C’est la partie sous votre chaussure.

La cale de montée. Lorsque la pente s’incline vraiment, cette cale facilitera votre montée en réduisant la flexion de la cheville. Plusieurs positions sont généralement disponible sur ces cales. Sur terrain peu pentu, la cale de montée est inutile.

La griffe ou pointe avant. Elle vous facilitera la tache en pente inclinée et elle permettra également d’éviter de glisser lors du déroulé du pied. La aussi, comme les cales de montée, la griffe est inutile en pente faible.

Systeme Step-In de TSL

Le dernier critère de choix, loin d’être négligeable, est le poids. Une raquette légère est préférable pour des randonnées un peu longue, vos jambes vous en serons reconnaissantes après quelques heures de marche.

Bon choix, et bonne balade !









Quelques autres articles de la rubrique Raquette